Le Palais de Kubilaï Khan

Publié le 12 mai 2022

Cette année, la Grande chaufferie abrite le majestueux Palais de l’empereur mongol qui régna sur la Chine, Kubilaï Khan. Marchez sur les traces de Marco Polo qui fut l’européen le plus célèbre à se rendre dans ce palais il y a plus de 700 ans. Marco Polo décrit cette cité avec détails dans son ouvrage le Livre des Merveilles où l’on apprend également qu’il fut l’ambassadeur de l’empereur mongol pendant une vingtaine d’années. Une cité légendaire entre mythes et réalités…

Coutumes mongoles et cultures chinoises s’invitent au Parc de Wesserling. Le palais de l’empereur recréé dans la Grande Chaufferie vous offrira un voyage exceptionnel au cœur de lointaines contrées orientales.

La verrière et les plaines mongoles

La cité de Shangdu s’élevait au cœur des larges plaines de l’actuelle Mongolie intérieure, vous pourrez apprécier des photographies de plaines mongoles, telle que la photo prise dans le parc national Bogd Khan Uul par Eléa Boënnec, mais aussi y découvrir une yourte avec son mobilier traditionnel.

Le quartier des femmes

Vous serez surpris de découvrir un lit antique chinois en bois sculpté et avec alcôve datant du dix-neuvième siècle. Ces chambres chinoises étaient généralement meublées de deux chaises et d’une table centrale : on y servait du thé, du vin et de la nourriture. La construction de ce lit est tout aussi fascinante, car aucun clou ou colle n’a été utilisé. De fabuleux détails sculptés à forte résonance historique vous seront présentés…

Le petit théâtre chinois

Connaissez-vous l’histoire du premier théâtre-opéra chinois ? Le zaju est un art associé à la figure de l’empereur mongol, synthèse de récitations de poésies, de danses, de chants et de mimes. Pour connaître cet art, nous vous proposerons de vivre cette expérience grâce au film miraculeusement préservé de la grande période du cinéma muet chinois des années 20, La rose de Pushui, qui est une adaptation de la célèbre pièce de théâtre zaju (杂剧) de Wang Shifu (王实甫) dramaturge de la dynastie des Yuan.

La voie spirituelle

Venez découvrir un stupa, l’un des édifices essentiels du culte bouddhique, ainsi que des moulins à prière et essayez-vous aux rites bouddhiques en faisant un vœu lorsque vous ferez tourner les moulins et en tournant autour du stupa.

Souvenirs de voyage : l’invention du papier-monnaie et la découverte du charbon

Marco Polo témoigne des premières traces d’utilisation du charbon comme combustible, en Chine et décrit la fabrication de la monnaie de papier, l’ancêtre de nos billets de banque actuels. Un témoignage utile pour l’histoire de cette époque, à voir dans la Grande Chaufferie.

Calligraphie

Les trois calligraphies arborent l’écriture de la dynastie Yuan, inventée par Kubilaï Khan. Considérant l’écriture comme une forme de souveraineté dans le domaine culturel, Kubilaï recourra aux services du lama tibètain Phagba afin de créer une nouvelle écriture, plus adaptée à la langue mongole. L’alphabet “phagba”, aussi appelée “écriture carrée” en raison de sa forme, fut rapidement utilisé dans tout l’empire Yuan, notamment sur une nouvelle monnaie faite de papier, ancêtre de nos billets de banque actuels.

Vous pourrez y découvrir bien d’autres surprises comme la volière ou le jardin exotique qui vous emmènent dans un périple vers des contrées lointaines et mystérieuses !


Artistes exposé.e.s : Eléa Boënnec, Tamir Samandbadraa Purev, Chenhua Marilier Mi, Mathilde Binder, Wolf – Florilège, Hicham Chahidi et Tibet Bleu