Le jardin secret d’une reine d’Égypte : un projet tout droit sorti d’un rêve

Publié le 06 septembre 2021

Le jardin secret d’une reine d’Égypte est la parcelle où se trouvent les pyramides et l’oasis. Une zone de détente dépaysante avec ses palmiers, son point d’eau et ses chaises relaxantes…on se croirait presque en Égypte ! 🏝


L’idée 💡

Créé par l’équipe du Parc de Wesserling, il a d’abord été imaginé par Benoît Benni, chef d’équipe des jardiniers du Parc de Wesserling depuis 2016. Benoît est issu d’une formation en paysagiste, c’est également un passionné du bois depuis tout petit. Il fêtera son 10ème Festival au Parc de Wesserling l’année prochaine !

Benoît nous raconte plus particulièrement comment il a donné naissance à ce jardin au mois de novembre dernier : “J’ai dessiné ça d’un coup sur une feuille et c’est resté à peu près comme c’était sur la feuille“, le labyrinthe, les 3 pyramides, la zone de repos, le bassin, les palmiers tout a été dessiné en même temps cette nuit-là. Il ajoute : “Tu sais quand tu as une insomnie et puis tu te lèves et tu dessines“.  💭

Premier croquis du jardin – Benoît Benni
Premier croquis du jardin – Benoît Benni

Le montage 🛠

Voilà comment, de ce premier croquis, est né le jardin secret d’une reine d’Égypte, Benoît nous informe que le jardin est “pratiquement“ resté identique à son dessin. Il n’y a pas eu de gros changements. La grosse difficulté de ce projet c’était sa mise en place longue, périlleuse et  technique. Il nous affirme en effet que : “ monter aussi haut à 6m70, c’est compliqué car on a pas d’engin de levage par exemple… En plus, je ne suis pas charpentier et construire une pyramide exige certaines règles à respecter, surtout que là elles ont vraiment les angles des pyramides égyptiennes, il fallait que tout colle à la pointe“, il accentue sur le fait que : “on avait pas forcément de matériels de mesure adéquat, pas de mètre laser par exemple, donc il fallait réfléchir à la méthode de montage“.

“Le bois, le bois et encore le bois et des vis, beaucoup de vis“, ce sont les principaux matériaux qui constituent ce jardin. Quoi demander de plus ? Benoît était dans son élément pour le montage de ces pyramides, lui qui est passionné par le travail du bois. 

Le splendide labyrinthe qui occupe l’intérieur de la pyramide n’a pas été une mince affaire non plus. Benoît a essayé de le dessiner mais ça ne correspondait jamais à ce qu’il voulait. Il a donc décidé de s’y atteler directement pendant 8 jours, seul dans cette pyramide à aménager, sans technique particulière, juste lui et son imagination. En posant palette après palette. Et quel travail !


Une réaction 😍

Quand on a demandé à Benoît l’émotion qu’il voulait faire passer à travers ce jardin, sa réponse était “waouh“, il ajoute “ je recherchais cela, sortir du labyrinthe et tomber sur le jardin, pouvoir s’y reposer et contempler cet ensemble“.

Il y a même ajouté une petite touche finale pour que ce lieu soit parfait, le petit géranium rouge devant l’oasis, référence au film Astérix et Obélix mission Cléopâtre. Malheureusement vous n’aurez plus l’occasion de le contempler puisque le passage et les jeux d’enfants à cet endroit ont eu raison de lui.